Législation

CBD VS THC

En France, l'incertitude juridique sur la légalisation du CBD pèse sur les exploitants. Cette molécule entre actuellement dans la composition de nombreux produits de consommation courante (compléments alimentaires, cosmétiques, e-liquides). La France est le premier producteur de chanvre CBD en Europe - sa fibre est utilisée dans l'industrie textile et le B to C. L'utilisation de fleurs ou l'extraction de CBD fait l'objet de litiges juridiques entre le pays et les commerçants. Mais que dit la loi sur la à propos du CBD ? En France, tout comme dans l'Union européenne, le CBD peut être acheté et consommé légalement. Seules la vente et la consommation de THC sont interdites. Par conséquent, le débat féroce autour des produits CBD provient de la confusion sur le fait que le CBD, comme le THC, sont deux molécules de cannabinoïdes présentes dans la même plante: le chanvre, également connu sous le nom de cannabis.

Le CBD est-il légal en France ?

La réponse est oui. Le CBD est 100% légal en France. Cependant, la situation n'est pas toujours aussi claire, d'autant plus que le marché du cannabidiol commence à se développer fortement. Les différences entre le cadre législatif français et les lois supranationales de l'UE ont progressivement disparu et tous les gouvernements conviennent désormais que le CBD est légale. Par conséquent, en France, vous pouvez librement acheter, vendre, et consommer du cannabis CBD sans vous soucier d'aucun contrôle. Cependant, deux choses sont toujours interdites: la commercialisation de produits issus de variétés de cannabis non certifiées par l'UE et / ou contenant plus de 0,2% de THC.

Actuellement, la législation européenne permet la commercialisation de chanvre (CBD) avec un taux maximal de 0,2% de THC (tétrahydrocannabinol) :

Règlement européen n° 1307/2013

Décret européen n° 639-2014