C'est quoi le CBD ? Le CBD fait beaucoup parler de lui et transporte tout un lot d’idées reçues et de croyances. Faisons un point approfondi sur cette formidable et passionnante molécule qui révolutionne le monde du bien-être ! A travers ce guide du cannabidiol, nous allons vous livrer la traduction du CBD ou encore la définition du CBD, CBDA et CBDG.

Qu’est-ce que le CBD ?

Quelle est la différence entre chanvre et cannabis ?

Est-ce que le CBD est légal ?

Comment agit le CBD ?

Quels sont les effets du CBD ?

A qui s’adresse le CBD ?

Sous quelles formes trouve-t-on le CBD et comment l’utiliser ?

Qu’est-ce que le CBD à spectre complet et l’isolat ?

Quels sont les effets secondaires et les contre-indications à l’usage du CBD ?

Comment produit-on le CBD ?

CBD et bien être

Quelle puissance de CBD utiliser ?

Quel est l’effet d’entourage ?

Peut-on se faire prescrire du CBD ?

Le sevrage au cannabis est-il possible avec le CBD ?

Comment conserver le CBD ?

Astuces pour optimiser les effets du CBD.

Quelles sont les saveurs du CBD ?

Tests et traçabilité des produits contenants du CBD.

CBD et grossesse / allaitement.

--

Qu’est-ce que le CBD ?

Qu’est-ce que le CBD ?

La traduction de CBD est "Cannabidiol" par abréviation ou acronyme.

Par définition, le CBD ou Cannabidiol est une molécule tirée du Cannabis sativa L. Celui-ci possède plus d’une centaine de cannabinoïdes différents, le THC et le CBD en font partis. Le THC ou tétrahydrocannabinol est le plus connu pour ses effets psychotropes et addictifs. Le CBD, lui, permet de profiter des effets relaxants du cannabis sans aucun risque d’accoutumance, ni aucun effet psychotrope, et cela, en toute légalité !

Cette molécule a été découverte en 1963 et a fait l’objet de nombreuses recherches. Les recherches scientifiques concernant ses vertus et ses bienfaits sont toujours menées à l’heure actuelle, car le Cannabidiol n’a pas encore livré tous ses secrets. Le CBD possède de multiples vertus sans apporter les conséquences négatives du THC. Il est utilisé dans de nombreux domaines pour ses atouts contre l’anxiété, la nausée, les douleurs… La liste est vaste ! Le CBD ne possède par contre aucune qualité psychotrope et ne modifie pas l’état de conscience. Utiliser du cannabis, n’en garder que les vertus bénéfiques pour le corps humain, et cela, en toute légalité ? Le CBD est là pour vous proposer un bien-être naturel et respectueux de votre organisme.

Le CBD tiré de la variété sativa est reconnu pour ses qualités relaxantes et anxiolytiques tandis que le CBD tiré de la variété indica est plus indiqué pour les douleurs musculaires et les inflammations chroniques. Si votre produit contenant du CBD mentionne le terme Haze, c’est qu’il est composé majoritairement de sativa alors que la mention Kush indique qu’il est principalement d'indica.

On trouve différents cannabinoïdes en plus du CBD comme le CBN, le CBG, le CBC ou encore le CBDV :

CBDA (ou acide cannabidiolique) : c’est la forme acide du CBD. Il est le plus abondant dans la variété Sativa L. (chanvre industriel). De récentes études ont démontré ses effets antiémétiques et anticancéreux. Suite à sa décarboxylation, le CBDA se transforme en CBD.

CBN (ou cannabinol) : ce cannabidiol n’est pas produit par la plante de chanvre fraîche, il est issu de l’oxydation du THC lorsque la plante est exposée à la lumière et à l’air suite à sa récolte. Plus une fleur de chanvre est ancienne, plus le taux de CBN sera élevé, cela dit ce taux ne pourra atteindre qu’un maximum de 1 % CBN. Le CBN propose des propriétés psychoactives équivalentes à 10 % de celles du THC. Il est connu pour ses propriétés sédatives et relaxantes. Il est également utile en cas de troubles du sommeil et les insomnies. On lui confère également des vertus anti-bactériennes, anti-inflammatoire et anti-douleur.

CBGA : il est à l’origine du CBG. La lettre » A » indique la forme Acide du cannabinoïde qui est le tout premier à se former dans la plante. Lorsque la plante, après récolte, a été exposée à la lumière subit le phénomène de décarboxylation. C’est à ce moment-là que le CBGA se transforme en CBG. Le taux final de CBG n’excède pas majoritairement un taux de 1 %.

- CBG : forme non-acide du CBGA, il est un constituant mineur du chanvre. Le CBG ne présente pas non plus les effets psychotropes du THC, mais offre une action anti-douleur et un analgésique puissant.

CBCA (ou acide cannabichoménique) : c’est un phytocannabinoïde très peu répandu. Il est produit prématurément lors de la croissance des pieds de chanvre.

CBC (ou cannabichromène) : c’est la forme non-acide du CBCA. Il est utile, car il peut se lier avec les récepteurs TRPV1 et TRPA1 de notre organisme. Ces récepteurs sont impliqués dans la transmission des signaux relatifs à la douleur et à l’inflammation. Souvent utilisé avec d’autres cannabinoïdes pour participer à l’effet d’entourage, il n’est cependant pas encore énormément étudié seul.

CBDVA (ou acide cannabidivarinique) : c’est la forme acide du CBDV et il est présent dans les plants de cannabis issus de l’Asie Centrale. 

- CBDV (ou cannabidivarine) : est la forme non-acide du CBDVA. Etudié depuis peu, il se révèle efficace contre les crises d’épilepsie. En association avec le CBD, grâce encore à l’effet d’entourage, il a d’excellentes propriétés antiépileptiques.

- CBL (ou cannabicycol) : généralement présent dans un plant de chanvre qui a été stocké pendant une longue période, ce phytocannabinoïde (anciennement dénommé cannabipinol ou CBP), n’a pas fait l’objet d’études extensives. Seules quelques études ont testé le CBL pour ses propriétés médicinales et ont produit des résultats négatifs. Cela nous mène à affirmer que le CBL n’a pas les mêmes valeurs médicinales que le CBD ou le THC.

--

Quelle est la différence entre chanvre et cannabis ?

Botaniquement parlant, chanvre, cannabis ou marijuana appartiennent à la même espèce : le  Cannabis sativa L.

On distingue cependant le chanvre industriel et le chanvre récréatif.

La différence entre les 2 réside essentiellement dans le taux de THC.

  • Le chanvre industriel (cultivé ou agricole possède une teneur de THC < 0.2%  qui est le taux maximum légal en France). Il  est notamment utilisé dans l'industrie du textile ou comme matériaux de construction.
  • Le chanvre récréatif (cannabis ou marijuana ) possède une teneur en Cbd > 0.2%. Il est interdit à la vente et à la consommation.

--

CBD legal

Est-ce que le CBD est légal ?

La législation française et européenne interdit le cannabis, car de part ses effets psychotropes, il est considéré comme un stupéfiant. Un produit contenant du CBD ne pourra comporter au maximum que 0.2 % de THC, voire pas de THC du tout selon sa forme. Le décret européen n°639-2014 et le règlement n°1307/2013 autorise la production et la vente de produits contenants du THC à hauteur de 0.2 % au maximum. Le CBD, n’étant pas classé dans les substances stupéfiantes, il échappe à cette réglementation concernant le cannabis. La production de CBD est donc encadrée de la même manière qu’est encadrée la production de chanvre destiné au textile, aux matériaux de construction et à encore de nombreux domaines.

--

comment agit le cbd

Comment agit le CBD ?

La molécule de CBD agit sur le système endocannabinoïde (SEC). Ce système joue un rôle majeur sur le maintien de l’équilibre entre les cellules, les tissus et les organes. Le corps humain est doté de récepteurs de cannabinoïdes. La majorité de ces récepteurs en lien avec le SEC sont classés dans 2 catégories : CB1 et CB2. Les récepteurs CB1 se situent principalement au cœur des systèmes nerveux centraux et périphériques. Les récepteurs CB2 se trouvent dans le système digestif, immunitaire et nerveux périphérique. Vous pouvez constater que ces récepteurs se trouvent dans nos corps de la tête aux pieds !

Le CBD se propose d’améliorer l’efficacité générale du SEC en promouvant des enzymes bienfaisantes et des endocannabinoïdes.

Pour donner un exemple plus parlant, le CBD va se fixer sur les récepteurs de la sérotonine (ou « hormone du bonheur ») pour les activer. Le CBD provoquera donc un sentiment d’apaisement et de bien-être.

--

Quels sont les effets du CBD ?

Le champ d’action du CBD est large. Il pourra avoir un effet bénéfique en cas d’anxiété, de troubles du sommeil, de nausées, de douleurs.

Le CBD ne fait pas « planer », car il ne possède pas d’effets psychotrope. L’état de conscience ne sera pas modifié sous l’action du CBD. En se fixant sur les récepteurs CB1 et CB2, il optimise la réponse naturelle du système nerveux à la douleur.

Le CBD a également des vertus anxiolytiques et tend à réguler l’humeur de ses consommateurs.

On peut également retrouver du CBD dans le domaine de la cosmétique. Ses qualités anti-inflammatoires sont très efficaces pour soulager une peau irritée, sèche ou encore les piqûres d’insectes. On peut également retrouver du CBD dans des crèmes ou des lotions contre les douleurs musculaires ou les courbatures grâce à ses propriétés antalgiques. 

--

A qui s’adresse le CBD ?

De part ses nombreuses propriétés, de nombreuses personnes sont amenée à utiliser le CBD notamment en cas de :

    • Anxiété, stress, crises d’angoisse, dépression

    • Troubles du sommeil et de l’endormissement

    • Acné, peau sèche, piqûre d’insecte, psoriasis, eczéma

    • Douleurs musculaires suite à un effort physique, pathologies inflammatoires chroniques comme la fibromyalgie ou l’arthrose rhumatoïde, douleurs neuropathiques

    • Lutte contre les effets secondaires de certains traitements médicaux comme les nausées et les douleurs liés à une chimiothérapie

    • Pour les animaux en cas de problèmes de vomissements, de douleurs, d’anxiété, d’arthrose, douleurs post-opératoires

Des études sont encore en cours et portent sur les effets bénéfiques en cas de stress post-traumatique, pour le traitement des troubles comme les TOCS (Troubles Obsessionnels Compulsifs), les personnes souffrant de schizophrénie et de troubles bipolaires, la dégénérescence neurologique comme pour la maladie d’Alzheimer, la lutte contre le cancer, les troubles de l’addiction, l’épilepsie, le diabète, l’asthme et encore d’autres nombreux domaines. Ces études sont encore en cours et les résultats ne sont pas encore publiés.

--

forme de cbd

Sous quelles formes trouve-t-on le CBD et comment l’utiliser ?

Cette molécule peut se trouver sous différentes formes pour que chacun puisse trouver le mode d’utilisation qui lui convient selon ses besoins.

- Sous forme de fleurs : la feuille de chanvre est séchée et peut être inhalée via un vaporisateur (ou inhalateur). Le vaporisateur chauffe la fleur de CBD et vous obtiendrez une vapeur sans aucune combustion. Attention, fumer des fleurs de CBD dans un « joint » comporte des risques cancérigènes à cause de la combustion de la fleur, de la feuille et d’éventuellement du tabac s’il en comporte.

- Sous forme d’huile : une huile « support » (comme l’huile d’olive, de nigelle ou de graine de chanvre) est mélangée à la molécule de CBD. Ces huiles support apportent des qualités nutritives supplémentaires (antioxydant, protéine végétale et acide gras oméga) et sont utiles pour masquer le goût du CBD pour ceux qui ne l’apprécie pas.

- Sous forme de cristaux : ils sont purs à 99% et n’incluent pas d’autres cannabinoïdes. Hautement chargés de CBD, ils peuvent être utilisés dans l’alimentation en les parsemant sur la nourriture, être placés directement sur la langue ou encore mélangés dans un e liquide destiné à être vapoté avec une cigarette électronique.

- Sous forme d’e liquide à vapoter : de nombreuses marques reconnues produisent des e liquides au CBD. Les taux en concentration de CBD sont exprimés en milligrammes. Il est important de posséder un kit de cigarette électronique compatible avec l’usage d’e liquides au CBD. Vous pouvez également trouver des boosters de CBD qui s’avèrent très pratiques quand vous faites vos propres e liquides DIY.

- Sous forme de résine : cette forme est un des produits à base de cannabidiol le plus concentré en principe actif. La résine est extraite des glandes sécrétoires des fleurs des plants femelles. La résine peut être inhalée avec un vaporisateur ou être râpée dans vos préparations culinaires ou dissoute dans un corps gras destiné à la cuisine.

- Sous forme d’infusion : on retrouve le chanvre associé à d’autres plantes comme la camomille, la mélisse, la fleur d’oranger, le thym … Elles apportent des effets relaxants, améliorent la digestion ou favorisent l’endormissement selon leurs compositions.

- Sous forme de gélules : cette forme facilite la prise de CBD au quotidien. Le CBD est mélangé à des huiles support pour une bonne absorption du CBD.

- Sous forme de crèmes : à utiliser localement pour traiter les problèmes de peaux sèches, sensibles et acnéiques. Certaines crèmes sont également destinées à soulager les douleurs musculaires.

- Sous forme de suppositoires : l’huile de cannabis est mélangée à une autre huile support pour un effet relaxant et apaisant rapide et efficace, car il est directement absorbé dans la circulation sanguine.

--

Qu’est-ce que le CBD à spectre complet et l’isolat ?

Le CBD à spectre complet aussi appelé full spectrum est une combinaison complète de cannabinoïdes, de terpènes et de flavonoïdes. Cette association combine les effets des différents cannabinoïdes pour des effets puissants et complets.

L’isolat est composé uniquement de cannabidiol (CBD). Ce n’est pas pour cela qu’il faut considérer l’isolat comme inférieur ou moins efficace qu’un produit au CBD à spectre complet. Des études ont démontré que plus la consommation de CBD à spectre complet est importante, plus les effets seront puissants. Dans l’utilisation de l’isolat de CBD, il existe un pallier. Lorsque votre organisme a franchi ce palier, si de l’isolat est administré encore par la suite, vous ne remarquerez pas de différence, il y a un effet de stagnation.

--

Quels sont les effets secondaires et les contre-indications à l’usage du CBD ?

En 2018, l’OMS a indiqué que le CBD n’impliquait pas de dépendance potentielle, qu’il est généralement bien toléré, qu’il possède un bon profil de salubrité et qu’il n’y a pas de preuves de consommation récréative ou du moindre problème lié à la santé publique.

Il n’est donc pas possible de subir une overdose de CBD !

Pourtant, cela ne signifie pas qu’il n’existe pas d’effets secondaires. Quelques petits effets secondaires ont été répertoriés, ils diffèrent selon l’organisme de chacun. Les effets secondaires suivants ont été notés :

  • Diarrhée
  • Sécheresse buccale
  • Fatigue
  • Changement d’appétit
  • Trouble gastrique
  • Somnolence

Cependant, ces effets secondaires semblent légers et disparaissent rapidement à cause de la courte vie du cannabinoïde.

--

Comment produit-on le CBD

Comment produit-on le CBD ?

Il existe plusieurs méthodes plus ou moins efficaces et saines pour extraire le CBD du chanvre :

- L’extraction par l’huile : c’est la méthode la plus simple, mais aussi la moins efficace. Le chanvre cru subit un processus de décarboxylation (perte d’une molécule de dioxyde de carbone) avant d’être laissé à tremper dans de l’huile d’olive. Le mélange est ensuite chauffé pour que le CBD se lie à l’huile. La quantité de CBD actif sera faible et il n’est pas possible de contrôler quels sont les cannabinoïdes qui seront liés à l’huile. Cette méthode n’est pas utilisée par les professionnels.

- L’extraction par glace sèche : similaire à l’extraction par l’huile, la différence sera qu’au lieu d’être chauffée, la préparation d’huile d’olive et de chanvre sera glacée permettant ainsi une meilleure extraction des trichomes remplis de cannabinoïdes. Cette méthode reste cependant approximative, car il n’y a pas moyen de contrôler les cannabinoïdes qui seront liés à l’extraction. Ce process n’est pas utilisé par les professionnels.

- L’extraction par solvant : cette méthode permet un degré de contrôle sur la rétention des terpènes et des cannabinoïdes. Cela dépend par contre, des solvants utilisés, de leurs propriétés et du niveau d’expertise du technicien. La matière végétale est nettoyée au butane ou à l’éthanol qui viennent débarrasser le chanvre de ses cannabinoïdes. Le solvant restant est ensuite évaporé. Le produit se trouvera sous une forme d’huile, de teinture ou encore de gélules. Cependant, cette méthode comporte des risques lors de la manipulation ainsi que de retrouver des composés chimiques dans le produit fini. Ce process n’est pas non plus utilisé par les professionnels.

- L’extraction par CO2 Supercritique : ce procédé est le choix utilisé par les professionnels en raison de sa pureté, de sa sécurité et sa précision à calculer le ratio des composés retenus. Cette extraction implique de forcer du dioxyde de carbone (CO2) en un état supercritique pour qu’il marie avec les terpènes et les cannabinoïdes au cœur de la matière végétale du chanvre. Sous sa forme supercritique, le dioxyde de carbone acquiert les caractéristiques d’un gaz et d’un liquide. Le CO2 traverse la matière végétale pour en garder que les cannabinoïdes et les terpènes sans endommager la matière végétale ni détruire les plus petits composés volatiles.

Cette solution supercritique est traversée par la suite un séparateur pour être condensé. Selon la température, il est possible de séparer et d’isoler des composés en particulier. Il est même possible d’enlever entièrement le THC si c’est le souhait de l’entreprise. Le CO2 est, par la suite, soit recyclé pour une répétition de l’extraction, soit dispersé dans l’atmosphère.

Cette méthode est de loin la plus coûteuse et la plus technique, mais elle est également la plus fiable et la plus contrôlée et contrôlable. Cette méthode d’extraction est utilisée par l’ensemble des professionnels du CBD.

Les plants de chanvre utilisés pour l’élaboration des produits contenant du CBD proviennent de l’Union européenne (France, Italie, Espagne) et sont produits sans pesticides. Le plant de chanvre est résistant et ne nécessite que peu d’eau pour croître.

Vous pourrez trouver plusieurs modes de production pour la culture du chanvre utilisé pour produire du CBD :

- L’outdoor : c’est la façon la plus naturelle pour cultiver du chanvre. Les fleurs de chanvre bénéficient pleinement de leur environnement naturel. C’est le mode de culture le plus écologique et le plus économique car l’environnement apporte tout ce qui est important pour l’épanouissement de la plante. Cette conduite agricole occasionne des bourgeons plus petits et moins parfaits mais les fleurs disposent de saveurs brutes et des arômes très développés. Cependant, la qualité de la récolte sera tributaire des aléas climatiques et les rendements seront moindres. Le nombre de récolte se limitera à une seule par année.

- Greenhouse : c’est la culture sous serre. Cette méthode combine les avantages de la culture outdoor et indoor. Les plantes bénéficient de terres naturelles et du soleil tout en étant protégées des aléas climatiques. Plusieurs récoltes sont envisageables sur une seule année. Les fleurs de CBD sont plus compactes, homogènes et volumineuses. Les profils terpéniques sont de belles qualités.

- L’indoor : les plantations sont dans des hangars et sont souvent considérées comme haut de gamme. Les paramètres comme le taux de CO2, d’humidité, la luminosité, la température sont parfaitement maîtrisés par les techniciens. Les fleurs obtenues sont de grande qualité et offrent des bourgeons compacts, harmonieux, volumineux et des saveurs intenses. Ce dispositif permet plusieurs récoltes dans l’année.

--

CBD bien etre

CBD et bien être

Pour évoquer le bien-être que le CBD peut procurer, il semble important d’évoquer le phénomène d’homéostasie. Le corps humain est un organisme composé de millions de cellules, d’enzymes et de composés chimiques. Tous les systèmes biologiques communiquent entre eux en répartissant équitablement les ressources nécessaires à toutes les actions du quotidien, et cela, sans que nous puissions nous en rendre compte !

Cependant, dans certaines situations, il n’est pas possible au corps humain de conserver cet équilibre. Quand le corps souffre de symptômes comme des douleurs, de la fièvre, de la toux, ou encore d’écoulement nasal, il doit alors se concentrer sur le système immunitaire afin d’être focalisé sur l’infection ou l’inflammation. Ce déséquilibre est alors nécessaire pour contrer ses symptômes au détriment des autres fonctions. Dans ces situations, le corps humain ne voudra qu’une chose, c’est revenir à un état d’équilibre, c’est-à-dire homéostasique.

Le système endocannabinoïde est responsable du soutien de l’homéostasie. Ce système d’action est important pour le maintien de l’état d’équilibre et les qualités du CBD démontrent un soutient important du système homéostasique.

Ces différents éléments nous permettent d’affirmer que le CBD peut être une clé pour le bien-être de chacun.

--

dosage cbd

Quelle puissance de CBD utiliser ?

Cette question est très fréquemment posée. La dose de CBD sera tout d’abord adaptée et différente selon les individus et les besoins. Il est conseillé, quelle que soit la méthode d’utilisation, de commencer par un taux faiblement concentré de CBD. Cette méthode est à conseiller aux personnes désirant s’initier au CBD, mais pas seulement. En effet, la méthode d’absorption est prépondérante sur les effets que produiront le CBD. Si vous êtes déjà un utilisateur de CBD, sachez que changer la méthode d’utilisation a son importance. Par exemple, si vous étiez habitué à consommer des tisanes au CBD, le passage à l’utilisation d’e liquides de vapotage au CBD serait à considérer d’une autre manière car l’assimilation du CBD sera différente. A chaque changement de méthode d’utilisation ou pour s’initier en toute quiétude au CBD, commencez par une faible concentration et augmentez le dosage pour arriver à l’effet souhaité.

--

Quel est l’effet d’entourage ?

C’est la sélection et la combinaison de cannabinoïdes à d’autres molécules présentes dans le Cannabis sativa L. Ce phénomène est appelé effet d’entourage et c’est pour cela que les produit à large spectre ou spectre complet sont populaires aujourd’hui.

Il n’y a donc pas seulement la combinaison des différents cannabinoïdes qui entre en jeu dans la confection d’un produit qualitatif au CBD, d’autres molécules du chanvre sont également essentielles !

- Les terpènes : ce sont des composés organiques qui donnent aux plantes leurs arômes spécifiques. Les terpènes ne sont pas présents uniquement dans le Cannabis sativa L., mais dans énormément de végétaux. Ces différents arômes agissent principalement en mécanismes de défenses en repoussant les prédateurs par exemple ou au contraire dans le but d’attirer les insectes pollinisateurs comme pour les plantes mellifères. Les qualités aromatiques des terpènes sont un atout pour un produit au CBD plaisant à l’utilisation et participe à son réalisme.

- Les flavonoïdes : ce sont également des composés organiques qui donnent aux plantes, aux fruits et aux légumes leurs couleurs éclatantes et de ce fait attire les pollinisateurs. 

Prendre le temps d’isoler et d’incorporer les terpènes et les flavonoïdes et les combiner aux cannabinoïdes suscite une réponse plus large de la part du corps humain. Les mécanismes d’action de ces 2 composés organiques diffèrent généralement du mécanisme des cannabinoïdes, mais ils sont considérés comme complémentaires.

--

Peut-on se faire prescrire du CBD

Peut-on se faire prescrire du CBD ?

Les produits contenant du CBD ne sont pas considérés comme des médicaments. Ils sont classés dans la section compléments alimentaire. Il n’est donc pas possible de se faire prescrire du CBD par votre médecin.

La communication sur le CBD est encadrée de manière stricte en France. Il est interdit de mettre en avant les qualités thérapeutiques du CBD en vente libre sous peine d’être condamné pour exercice illégal de la médecine ou de la pharmacie.

Cependant, des mutuelles prennent en charge le remboursement des compléments alimentaires, renseignez-vous auprès de la vôtre !

--

sevrage cannabis cbd

Le sevrage au cannabis est-il possible avec le CBD ?

Des études récentes et suggèrent que le CBD pourrait aider à amoindrir les effets négatifs du THC comme les crises d’angoisse, la paranoïa ou l’anxiété. Le CBD peut avoir un effet placebo du fait qu’il ne possède pas de propriétés psychotropes. La gestuelle peut donc être toujours respectée sans les effets négatifs du THC. Cependant, un sevrage réussi au THC ne dépend pas uniquement de la prise de CBD en compensation. En effet, la question de la motivation dans le sevrage est cruciale comme lorsqu’on est dans le cadre du sevrage tabagique. Le CBD peut se démontrer d’une grande aide lors du sevrage au THC, mais il n’empêche pas de consulter un professionnel de l’addiction pour se faire accompagner lors du sevrage.

--

conservation cbd

Comment conserver le CBD ?

Les principaux ennemis de la molécule de CBD sont la lumière et la chaleur. Il faut veiller à conserver au maximum les produits contenant du CBD à l’abri de la lumière et de la chaleur.

C’est pour cela que les produits contenants du CBD sont contenus dans des sachets hermétiques ou encore des bouteilles en verre opaque et anti-UV.

L’exposition du CBD à l’air et à la lumière dégrade sa concentration en cannabinoïdes. Les produits risquent de perdre leur efficacité.

Des études ont démontré que pour une conservation optimale des molécules de CBD, il est indiqué de le garder dans un endroit frais et dans l’obscurité.

Pour prolonger la conservation des huiles de CBD, utilisez un réfrigérateur. Sortez votre flacon quelques instants avant la prise afin de le remettre à température ambiante. Pour les fleurs de CBD, conservez-les dans un endroit obscur et frais. Veillez cependant à les garder de l’humidité pour éviter des problèmes de moisissures.

--

biodisponibilité cbd effets

Astuces pour optimiser les effets du CBD.

Il est primordial d’évoquer la biodisponibilité de chaque forme des produits contenant du CBD. La biodisponibilité mesure le taux de concentration en pourcentage d’une substance qui atteint une zone ciblée.

Par exemple, l’inhalation et la voie sublinguale ont un taux de biodisponibilité entre 50 et 80%. Les crèmes entre 5 et 10% et enfin la voie orale (gélule) entre 4 et 20%. 

La manière la plus répandue pour consommer le CBD est la voie orale. Si ce mode de consommation convient à votre quotidien et à vos habitudes, sachez que la voie sublinguale est plus indiquée pour une absorption rapide et efficace du CBD.

Il est bon de savoir que le CBD donne tout son potentiel lorsqu’il est associé à un corps gras.

--

saveurs cbd

Quelles sont les saveurs du CBD ?

Il y a autant de saveurs que de consommateurs ! Certaines personnes n’apprécient pas le goût du chanvre et d’autres l’apprécient beaucoup.

Si vous n’appréciez pas les saveurs herbacées et caractéristiques du chanvre, la méthode d’utilisation de la gélule reste la plus pratique, car elle n’a pas de goût.

Pour les amateurs d’arômes et de parfum de chanvre, on peut rencontrer des saveurs épicées, boisées, florales, terreuses ou encore fruitées. Vous pourrez alors apprécier des saveurs comme le café, le fromage, le goût boisé, l’odeur du jasmin, de la pistache, de la menthe, du tabasco ou encore de la lavande.

Chaque produit contenant du CBD indique les saveurs et les arômes. Nuls doutes que vous trouverez celui qui correspondra à vos goûts !

--

test cbd

Tests et traçabilité des produits contenants du CBD.

Les produits contenants du CBD par les professionnels sont élaborés soigneusement, en respectant un cahier des charges précis et en respectant la législation.

La majorité des entreprises font régulièrement procéder à des tests de leurs produits à des laboratoires indépendants. Un produit professionnel contenant du CBD est donc sûr et respecte la législation en vigueur.

--

cbd femme enceinte

CBD et grossesse / allaitement.

Par principe de précaution et sans études parues actuellement sur le sujet, il n’est pas conseillé de prendre des produits contenants du CBD lors de la grossesse ou de l’allaitement.

Des études sont en cours par rapport à la transmission du CBD au fœtus via le placenta ou encore via le lait maternel lors de l’allaitement.

De plus, lorsque le CBD est consommé en le fumant, il y a les risques que l’on connaît déjà sur le développement de l’enfant grâce aux études faites sur les femmes enceintes et fumeuses de tabac.