Un e liquide CBD passe t-il au test salivaire ?

visibility156 Vues comment0 Commentaires person Posté par: Le Koala list Dans: Législation

Les tests de dépistage aux mary-vapoteurs 

Que vous soyez un mary-vapoteur ou un vapoteur classique qui prend de temps en temps un liquide contenant du cannabis, vous vous demandez si vous pouvez prendre le volant. La réponse est oui et non. Le résultat du test salivaire sera positif en fonction de la composition de votre eliquide. Contient-il du THC ou uniquement du CBD ?

Les effets secondaires du THC et du CBD 

On retrouve une centaine de cannabinoïdes dans le cannabis et les effets de ces molécules ne sont pas tous les mêmes. On a par exemple le THC qui a des effets psychotropes. Le vapoteur d'un liquide contenant du cannabis avec THC est alors exposé à une modification de l’état de conscience.
Le CBD, lui, n’agit pas de la même façon. Il a plus un effet sédatif calmant le système nerveux du consommateur. Le CBD n’a pas d’effet sur la conscience et ne rend pas « stone » le vapoteur. Chez la plupart des consommateurs, le CBD peut induire à une relaxation. Si vous avez donc choisi un liquide avec un taux élevé en CBD, après avoir vapoté, vous allez vous sentir un peu fatigué. C’est là que vous devez éviter de prendre le volant, car votre vigilance ne sera pas optimale. 

Les effets de ces cannabinoïdes ne sont pas tous les mêmes chez les consommateurs. Certains n’auront qu’un état de léthargie légère. Dans tous les cas, la vigilance peut être altérée. Si vous comptez donc conduire un véhicule ou une moto, évitez de prendre du CBD orienté pour favoriser le sommeil, mais optez plutôt pour un type de CBD qui augmente la concentration.
Enfin concernant la consommation d’un eliquide avec du cannabis THC elle est déconseillée et interdite.

Les tests de dépistage pour la détection du cannabis THC

Il faut comprendre que le cannabis contient différentes substances chimiques actives dont le THC. Les tests de dépistage qu’on a aujourd’hui permettent de détecter la présence du THC dans l’organisme. Même si le taux du THC dans votre e-liquide est très faible, il va rester dans l’organisme sur plusieurs heures, voire plusieurs jours et on peut très bien le détecter à travers ces tests. 

Pour le test salivaire, le temps de détection du THC est court. Il ne sera plus positif si vous avez vapoté il y a quatre à six heures avant le test. On n’exclut tout de même pas le fait que le test soit encore positif si le THC dans l’e-liquide est très concentré. Si on vous fait passer un test urinaire, là, attendez-vous à un résultat positif, si vous avez récemment vapoté un liquide contenant du cannabis. En effet, pour ce type de test, le temps de détection est plus important et la détection sera encore plus facile si le liquide comprend une teneur assez élevée en THC. Chez les grands consommateurs de cannabis, il est toujours possible de voir les traces de THC même après 60 jours. Cette molécule se fixe plus dans les graisses, ce qui explique son long temps d’élimination. Parmi les tests détection les plus fiables, on a le test capillaire. Là, vous ne pourrez pas y échapper, même si le vapotage d'un liquide contenant du THC remonte à 90 jours. 

Échapper au résultat positif en prenant du CBD

Il n’y a pas que les forces de l’ordre qui peuvent vous imposer ces types de dépistages pour la détection du cannabis. Il y a aussi certaines entreprises qui les imposent à leurs employés pour s’assurer de leur sobriété. Pour ne pas avoir un résultat positif au test il vous faudra opter pour un e-liquide contenant du CBD sans THC. Prenez le temps de lire la composition, la qualité, le mode production de votre produit au CBD. Assurez-vous que votre eliquide CBD soit sans THC. Le taux de CBD du liquide n’est pas un critère important. En effet, le CBD n’est pas détecté lors d’un test salivaire, seul la présence de THC peut le rendre positif !

Si vous êtes amateurs de fleurs CBD, assurez-vous que le taux de THC soit inférieur à 0,2 % pour ne pas être positif au test salivaire. La chose à retenir ici est que la présence de CBD, peut-importe le taux, ne vous fera pas perdre votre permis contrairement au THC. En revanche, si vous consommez du CBD avant de conduire, il est recommandé d’opter pour un produit CBD qui stimule la concentration comme une fleur Indica (Haze) ou une Huile CBD de journée.

Drogue, alcool, THC au volant : les risques 

On connaît tous les effets négatifs de la consommation des drogues, mais on n’y prête pas vraiment attention. Sachez qu’une grande partie des accidents de la route, surtout ceux qui entraînent la mort, est reliée à ces stupéfiants. Si on vous déconseille de prendre le volant après avoir consommer de l’alcool, c’est que les risques sont bien là

Les risques relatifs à la conduite pour le consommateur 

Un fumeur de cannabis contenant du THC peut avoir une certaine baisse de vigilance. Chez certains, cette consommation peut entraîner une mauvaise coordination ainsi qu’un certain temps de réaction. La cocaïne a des effets plus poussés et le consommateur peut avoir une conduite agressive avec des erreurs d’attention et de jugement. Chez les moins habitués, la consommation de drogue en grande quantité peut provoquer des troubles de la perception, une confusion ou de l’angoisse.

Si vous êtes amené à prendre une drogue, peut importe sa forme, évitez fortement de la prendre avant de conduire. 

Les peines et les sanctions 

Si on vous surprend au volant d’une voiture et ce, même si vous n’avez pas causé d’accidents et que le test s’est avéré positif, vous risquez un retrait de six points au permis de conduire. Le tribunal peut également suspendre votre permis de conduire sur trois ans ou l’annuler. Si avec le test positif de dépistage à la drogue, on a aussi un test positif à l’alcoolémie, les sanctions peuvent être un emprisonnement de trois ans et une amende de 9 000 euros. Du côté de votre assureur, si vous êtes responsable de l’accident, il pourrait avoir un refus d’indemnisation même si vous avez une assurance tous risques. La couverture se limitera à la responsabilité au tiers. Suite à ceci, la compagnie d’assurance peut également résilier le contrat. 

Ce qu’il faut retenir ici : 

La consommation de CBD ne rendra pas un test salivaire positif et vous ne vous fera pas perdre votre permis de conduire. Et cela contrairement au autres drogues. Mais comme évoqué plus haut, nous vous conseillons d’opter pour du CBD adapté à la journée et non à la phase d’endormissement.

Poster un commentaire

Please note, comments must be approved before they are published
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December