CBD et THC : effet | danger au volant du cannabis, conduire sous stupéfiant

visibility80 Vues comment1 Commentaires person Posté par: Le Koala list Dans: Législation
CBD et THC : effet | danger au volant du cannabis, conduire sous stupéfiant

Quelle est la différence entre CBD et THC ?

THC et CBD, ce sont à la fois deux choses très différentes, mais qui proviennent tout de même de la même plante. Qui plus est, bien que nous savons quels sont les effets et dangers du THC, nous sommes moins au courant des conséquences que peut avoir le CBD au volant, par exemple. Y a-t-il un danger au volant avec le CBD ? Et que risque-t-on à conduire sous l'effet du CBD ? Conduire sous stupéfiant, le danger est une évidence, mais nous rappellerons tout de même quels sont les effets et dangers du cannabis au volant. Mais, ce qui va réellement vous intéresser si vous êtes ici, CBD et stupéfiant, y a-t-il une corrélation ? On vous explique tout ça en détails !

Le CBD est une molécule issue d'une variété de chanvre qui se rapproche beaucoup du cannabis, sans ses inconvénients. Les vertus du CBD sont nombreuses et permettent à de nombreuses personnes de mieux vivre au jour le jour. Cette molécule, tirée du chanvre, est un des divers cannabinoïdes contenus dans la plante. De multiples recherches scientifiques ont permis de démontrer les bénéfices que peut apporter cette molécule naturelle. Elle se manifeste désormais sous des formes diverses et variées comme nos fleurs de CBD Le Petit Botaniste, nos marques de cosmétiques au CBD ou encore nos huiles CBD MCT pressées à froid

Mais en tant que molécules issues du chanvre, certains produits peuvent contenir à dose extrêmement faible du THC . Il est donc possible, dans certains produits au CBD, de retrouver une infime trace de THC. Son dosage légal est minime et ne doit légalement pas dépasser les 0.3%. Cependant, pour que vous puissiez consommer votre CBD sans vous rajouter une inquiétude, il vous est possible d'éviter ceux contenant du THC. En effet, sur chaque fiche produit, il sera indiqué si ce dernier contient moins de 0.3% ou s'il en est complètement dénué.

À ne pas confondre avec le THC qui est également tiré du chanvre, le CBD n’a pas de propriétés psychotropes et n’induit aucune dépendance. La vente de CBD en France est légal, car il ne comporte pas ou peu de THC (au maximum 0.3% selon la législation en vigueur). Le THC est un stupéfiant qui peut avoir de graves conséquences sur la santé. Il est présent dans le cannabis à forte dose (15% en général et jusqu'à 30% pour certaines variétés). Son impact sur l'organisme est important. Bien qu'il procure une sensation de bien-être et un grand soulagement des douleurs, celui-ci peut aller jusqu'à altérer votre perception du temps et de l'espace. En conséquence, vous perdez vos repères et agissez de manière inconsciente et dangereuse pour vous et pour les autres.

En tant que stupéfiant, le THC provoque une dépendance. Suite à une consommation longue durée, le THC va nuire à votre mémoire, votre concentration, votre intelligence et vos capacités cognitives.

Quels sont les effets du THC au volant ?

Conduire sous l'influence du cannabis est-il dangereux ? Lors d'un contrôle de gendarmerie ou de police, si vous êtes positif ou positive au cannabis au volant, vous encourrez une amende de 4500€, jusqu'à 2 ans d'emprisonnement et un retrait de 6 points de permis. Mais ce qui est encore plus grave, c'est de risquer d'avoir un accident. Le THC à forte dose dans le sang altère considérablement vos sens et votre perception des choses. Sous l'influence de l'effet du cannabis au volant, vous n'êtes alors plus en mesure d'évaluer un danger. À cause du cannabis, un retrait de point est systématique. Vous vous exposez à de lourdes poursuites et à des séquelles physiques graves. Conduite et cannabis sont à éviter de toute urgence !

Quels sont les effets du CBD ?

Le CBD est proposé afin de profiter des vertus de ce cannabinoïde , sans les effets néfastes et psychotropes du THC. C'est pourquoi le taux de THC dans le CBD est proche ou égal à zéro. S'il y avait un taux plus élevé de THC dans les produits au CBD, leur consommation aurait été interdite par la loi. Fonctionnant avec le système endocannabinoïde (SEC) de nos organismes, la molécule de cannabidiol se révélera efficace pour apporter du bien-être si vous souffrez d’anxiété, de problèmes de sommeil, de douleurs musculaires et neurologiques chroniques et bien d’autres maux. Le CBD est là pour apporter un soutien pour lutter contre une maladie ou une douleur chronique.

Qu'en est-il des effets et du danger du CBD au volant ?

Premièrement, il faut savoir que les effets du CBD sont reconnus comme efficaces pour détendre et relaxer, mais n'induisent pas de somnolence. Cependant, des produits au CBD pour le sommeil sont donc conçus pour favoriser un endormissement rapide. Il semble logique de consacrer la consommation de CBD pour mieux dormir au moment approprié. Tous les produits au CBD n'induisent pas la somnolence. Pour mieux vous repérer, si votre huile au CBD ou votre gélule CBD contient du CBN et ou de la mélatonine, son usage devra alors se faire avant de dormir !

Deuxièmement, le test salivaire au CBD effectué pour détecter si vous êtes ou non sous l'influence de stupéfiant peut être positif selon le produit consommé et sa quantité. Et malheureusement, un test positif, quel qu'il soit, est susceptible d'amener à une infraction de la loi au même titre que le THC. Même si les fleurs, les résines et autres produits bruts ne contiennent que 0.3% de THC, si vous en consommer une grande quantité, le test salivaire risque d'être positif. L'idéal pour conduire après avoir consommé du CBD, est d'attendre au moins 6 heures pour que le taux de THC disparaisse. Si vous avez à conduire et à utiliser du CBD, prenez du CBD sans THC !

Est-ce qu'on peut conduire après avoir consommé du CBD ?

Légalement parlant, vous y êtes autorisé, car la consommation du CBD est désormais légale en France. Malheureusement, dans les faits, le test salivaire ou un simple contrôle de police est susceptible de vous considérer comme positif au THC. Et ce même avec une dose inférieure à 0.3%. Le code de la route n'indique aucun taux à respecter en ce qui concerne un stupéfiant. Là où, à l'inverse, le taux d'alcoolémie au volant dispose d'une valeur précise à ne pas dépasser, la simple présence d'une trace infime de stupéfiant vous considère comme positif.

En d'autres termes, quel que soit le taux de THC détecté dans votre salive ou lors d'un test, vous êtes considéré comme sous l'effet d'un stupéfiant aux yeux du Code de la route, et donc des autorités compétentes.

Quel produit au CBD choisir sans THC ?

Prendre le volant n'est pas une option pour vous et vous souhaitez tout de même consommer du CBD ? Alors deux choses seront importantes : opter pour l'achat de CBD sans THC, mais également le moment de consommation de votre produit au CBD. En effet, si vous prenez du CBD pour améliorer votre sommeil, il sera préférable de prendre celui-ci en soirée. Pour ce qui est des produits au CBD ne contenant aucune trace de THC, vous aurez :

  • Tout ce qui est CBD alimentaire : bonbons, gâteau, chocolats. Hors infusions, qui contiennent des fleurs brutes de CBD à hauteur de 10% en général, ces dernières contenant alors moins de 0.3% de THC. Préférez l'utilisation des infusions en soirée.
  • Tout ce qui est CBD cosmétique : crème, baume, huile de massage au CBD, ces produits ne contiennent jamais de THC.
  • Vape CBD : les e-liquides au CBD ne contiennent pas de THC, hors Full Spectrum ou Broad Spectrum. Avant de conduire, évitez seulement ces derniers à consommer plutôt en soirée.
  • Huile CBD : comme pour les e-liquides, la majorité des huiles CBD ne contiennent pas de THC. Par principe de précaution, préférez cependant l'usage des huiles Full Spectrum, Broad Spectrum et Complète en soirée, pouvant contenir moins de 0.3% de THC.

Les produits au CBD qu'il faudra éviter avant de conduire si vous en consommez beaucoup, ce sont les fleurs et les solides CBD. Il sera alors préférable d'attendre 6 à 12h avant de prendre le volant.

Comment prouver que vous avez consommé du CBD au volant ?

Si vous êtes dans une situation où un test salivaire vous met en défaut, il n'y a que la prise de sang qui pourra prouver votre taux de THC. Le test salivaire indique uniquement la présence d'une substance, sans préciser son taux. En revanche, une analyse de sang va indiquer toutes les substances avec leur taux dans l'organisme. Il faudra sans doute aller jusqu'à devant un tribunal pour amener cette preuve s'il y a une sanction en cours.

Mais même avec ces éléments, il est probable que vous ne soyez pas dans votre droit, car vous invoquerez deux domaines de loi différents : la légalisation du CBD par la CJUE ainsi que sa notification du taux maximum de THC autorisé et le Code de la route français (qui interdit tout stupéfiant au volant au même titre que l'alcool). Pour vous assurer n'avoir aucun problème d'amende ou d'emprisonnement au volant avec le CBD, il est donc plus que recommandé de ne pas en consommer avant de prendre votre véhicule pour vous éviter des soucis avec la loi.

Est-ce que le CBD rend positif au test salivaire ?

Avec toutes les précautions prises et les moyens mis en œuvre pour faire disparaître le THC de votre huile, votre e-liquide ou votre produit au CBD, il est tout de même possible que vous soyez positif à un dépistage salivaire au CBD. Pour autant, le CBD n'est aucunement une drogue ou un stupéfiant. Mais aux yeux des autorités, lorsque votre test indiquera positif, vous êtes en infraction.

Le test urinaire et le CBD, c'est un peu la même histoire. Selon la provenance de votre produit, ce type de dépistage au CBD pourrait détecter la présence de THC dans votre organisme, quel que soit le taux. Cela est dû, comme pour le test sanguin ou le test de la salive, à des produits provenant d'autres pays où les lois en vigueur ne sont pas les mêmes. Il est même possible de tomber sur des produits au CBD dont les étiquettes de composition sont falsifiées. C'est pourquoi il est important de bien vérifier la provenance, la traçabilité et la qualité des huiles, des fleurs, des gélules et des infusions de CBD.

Est-ce que le CBD est un stupéfiant ?

Depuis 2020, les produits contenant du CBD ne sont plus considérés comme stupéfiant. C'est la CJUE qui a estimé que le CBD n'avait pas d'effet psychotrope ou addictif sur celui ou celle qui le consommait. Mais dans les faits, vous êtes susceptible d'être positif à un stupéfiant lors d'un contrôle routier. En France, consommer du cannabidiol est légal tant que le taux de THC est inférieur à 0.3%. Pour autant, rien n'est clairement précis en ce qui concerne sa consommation et prendre le volant. Conduire et cannabis sont à proscrire ; conduire et CBD sont à déconseiller si ce dernier contient moins de 0.3% de THC ou s'il contient du CBN.

commentaires

Merci pour l'article. On se pose souvent la question sur les dangers et la légalité du CBD au volant. Personnellement, je n'utilise que des huiles sans THC, mon niveau de stress est bien descendu !
Created On mercredi, 1/06/2022 personPosté par: Florent

Poster un commentaire

Please note, comments must be approved before they are published
Dimanche Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi January February March April May June July August September October November December